L’appareil nommé aujourd’hui PCF a été créé par la troisième internationale. C’est l’ABC d’une orga communiste dans un régime capitaliste. Ses dirigeants peuvent trahir, tuer, assassiner l’idée communiste (qui est pour moi le marxisme révolutionnaire) l’appareil peut redémarrer sur des positions de lutte de classe. L’inverse est pratiquement impossible aujourd’hui. Regardons le PCI, l’appareil a disparu et l’idée communiste a mal à prendre place. Concourir même involontairement à faire disparaître l’appareil en les laissant faire, c’est rendre (à mon avis) un fier service à la bourgeoisie. Je n’accuse personne chez nous, je me trompe peut-être, mais s’il en reste un pour défendre l’existence de l’appareil je serai celui là.