Le premier : Proudhon, nom d’une rue de Saint Denis qui donne sur la Place, mais il fallait baptiser cette grande place entre Aubervilliers et Saint Denis. Lors de discussions à bâtons rompus, en particulier avec le Maire de Saint Denis, Didier Paillard et Patrick Braouzeck, Président de Plaine Commune, en 2006, j’ai proposé le nom de Front populaire, avec l’espoir qu’il serait repris par d’autres élus. Nous étions au 70ème anniversaire du Front populaire. Et, o miracle, la proposition fut colportée et reprise pour finalement être adoptée comme nom de la Place puis de la station de métro qui y aboutit.

Ce prolongement de la ligne 12 est le résultat de mobilisations importantes d’habitants d’Aubervilliers, avec leurs élus. En particulier Jack Ralite, Pascal Beaudet, et moi-même, puisque je suis le Conseiller général de ce secteur depuis 1984. En réalité, c’est André Karman qui proposait le premier un prolongement de cette ligne, et ce jusqu’à la Mairie d’Aubervilliers. Alors Maire d’Aubervilliers et Conseiller général de la Seine, c’est en 1958 qu’il revendique pour la population d’Aubervilliers ce prolongement au cours d’un Conseil général de la Seine qui siégeait, à l’époque, à l’hôtel de ville de Paris