Le vote du budget 2015, acte donc l’ampleur du désastre. Il acte d’abord votre renoncement, Monsieur le Président __ -Votre renoncement__ à obtenir de l’Etat, du gouvernement PS ce qu’il doit à la Seine Saint Denis dans le cadre des transferts de compétences non compensés, 2.5MM d’euros causant, vous le savez Monsieur le Président, ici plus qu’ailleurs, l’asphyxie budgétaire de notre collectivité. Regardez et rejoignez le mouvement des plumés de l’austérité qu’exprime la fronde des villes communistes d’Aubervilliers, de Stains, de Saint Denis, Montreuil et écologiste de l’Ile Saint Denis.

Il acte profondément votre complicité, - Votre complicité envers un gouvernement qui sert davantage les intérêts du capital que celui du progrès social ; Un gouvernement qui s’acharne par la voix de l’ancien banquier d’affaire de chez Rothschild, de défendre la compétitivité des entreprises au détriment des droits fondamentaux et de l’égalité territoriale.

Il acte durablement votre soumission, - Votre soumission au modèle libéral porté par vos amis au gouvernement, en acceptant d’accompagner les politiques d’austérité à toutes les échelles. On ne peut plus se contenter de quelques avancées financières à la marge (104 Millions en 2015) et essayer comme le disait si bien votre prédécesseur, à propos du gouvernement de Nicolas Sarkozy, lors de son fameux budget de révolte en 2010 « de ralentir le désastre. » Car ce désastre annoncé est bien plus politique que financier. Il est bien plus idéologique qu’institutionnel.

Oui Monsieur le Président, le dernier budget de votre mandature porte les stigmates de la crise sociale exacerbée dans notre département, comme il porte les faiblesses d’un gouvernement qui a renoncé à défendre les intérêts des classes populaires. Nous le savons, le PS s’est rangé du côté du libéralisme depuis bien longtemps; les renoncements successifs du gouvernement, qui a laissé mourir les salariés de PSA, ou bien laissé ALSTOM à la Courneuve et Saint Ouen aux mains de la finance, auront favorisé au mieux la démobilisation de l’électorat populaire, au pire, et vous le savez, la montée du Front National.

Le rejet de vos choix politiques par les classes populaires se fait entendre à chaque élection où la gauche est sanctionnée !

En __ce qui concerne le Conseil Général, jamais le risque n’a été aussi fort qu’une majorité de droite se dessine aux prochaines élections départementales ! A vouloir éradiquer les communistes du 93, Claude Bartolone, a réussi en 6 ans ce que nous nous sommes acharnés à combattre en 40 ans de gestion du Département, faire barrage à la droite !

__- Pourtant, celui qui aujourd’hui est devenu le 4ème personnage de l’Etat avait déclaré lors de son investiture « Je veux leur dire que « du passé je ne fais pas table rase » et que je sais ce qu’ont pu représenter la carte Imagin’R à 50%, le chèque ordinateur et l’aide au permis de conduire dans la vie de nos concitoyens »

__« Faire rentrer la Seine Saint Denis dans le 21ème siècle » a supposé engager d’innombrables coupes budgétaires de l’ordre de 40 millions par an, dans tous les secteurs qui depuis 2009, ont marqué le quotidien et le pouvoir d’achat des séquano-dyonisiens : __ -suppression de l’aide à la carte IMAGIN’R Pour tous les jeunes du Département alors que près de 9 000 bénéficiaires ont pu être aidés à financer leur transport. Cette année encore nous perdons près de 40 000 euros car le « nombre d’abonnés boursier diminue d’année en année » !!!

-suppression de l’aide à l’achat d’un ordinateur pour les collégiens de 6ème- La lutte contre la fracture du numérique s’arrête donc aux portes des foyers alors que les familles sont près de 10 000 à avoir bénéficié de ce coup de pouce à l’initiative de la président communiste de l’époque

-l’augmentation des tarifs des cantines qui a influencé le taux de fréquentation par les collégiens : 55% en 2012 contre 49% en 2014. Cette années, dans le projet d’activités des services il est question de « collaborer avec les gestionnaires d’établissement afin d’assurer une gestion optimale des recettes »autrement dit, la guerre aux impayés est véritablement lancée !

-le budget consacré à __l’aide aux collégiens via la gratuité des fournitures, telle la calculatrice pour les élèves entrant en 6ème, passe de 840 000 euros en 2009 à 250 000 euros en 2015 soit près de -70% __ -Alors que vous faîtes le choix des PPP pour investir les services publics, et que vous affichez une franche détermination à faire de la jeunesse votre priorité, le budget de la maintenance de fonctionnement des collèges baisse de 30%, quant à celui concernant les dotation globale de fonctionnement enregistre -1.2M d’euros ! Avec plus de collèges, on arrive à moins de dotation !

-alors que notre Département a toujours été en pointe sur les politiques publiques relatives aux __PMI et à la planification familiale, ce secteur enregistre une baisse de 26% de son budget ( 25.2M en 2009, 18.6M en 2015) et on apprend qu’il est question de « mesures d’optimisation » concernant le dépenses d’interprétariat, les achats de médicaments et de « stabilisation du nombre d’actes » ! __ -la politique de la ville est sinistrée également : -20% depuis la présidence PS avec des coupes marquantes telles la suppression de l’aide au financement des postes de travailleurs sociaux chez les bailleurs dont le travail reconnu a porté ses fruits dans la prévention des expulsions locatives, ou bien encore la baisse continue de près de __-33% du budget consacré au FSL sous couvert d’une modification des conditions d’éligibilité qui se traduit par « plus vous êtes pauvres, moins on vous aide » ! __ -Sur les questions de solidarité, vous avez pu m’entendre maintes fois dénoncer les coupes injustes concernant certaines associations dont celle qui œuvre dans l’insertion sociale Ecole Plus Auto qui continue son combat pour maintenir son existence ! Plus globalement, le budget consacré à l’accompagnement social a chuté de 18% et celui de l’accueil et prévention de 29% ,__ les aides à des organismes de formation perd 70% de son budget entre 2009 et 2015 ( 4.6M à 1.4M) __ -sur la mobilité durable : depuis __2009, vous amputez de 31% le budget du réseau routier qui concerne notamment la requalification urbaine des rues, ou bien encore de 77% le budget de modernisation de voirie ! __ - Je n’oublie pas le moratoire sur les équipements Sportifs et la culturels qui a durement marqué notre patrimoine, - Je n’oublie pas l’augmentation par 3 de la carte Améthyste- - Je n’oublie pas __une augmentation de la pression fiscale de près de 25% depuis 2009. - Je n’oublie pas le doublement de la dette du Département entre 2008 et 2015 :__ 807 millions à 1.5 milliard alors que le groupe PS n’ a cessé de faire de la dette sa propagande de campagne : vous disiez à l’époque « … assumer nos responsabilités, c’est refuser la fuite en avant budgétaire »… « Nous sommes le département le plus endetté de France par habitant et nous devrons y être attentifs pour les prochaines années »…quid des PPP qui sont une bombe à retardement budgétaire !

Cher Président, vous avez semblé timidement, imiter les diversions politiques de votre prédécesseur mais malheureusement on est tenté de dire que votre bilan reste globalement négatif !

- Un faux combat sur la dette de l’Etat avec un faux budget en déséquilibre !

- Claude Bartolone restera celui qui a introduit massivement les financements toxiques que sont les PPP, véritables Privatisation du Patrimoine Public Cette année nous payons 14 millions de loyers aux grands groupes du BTP et 9 millions de frais financiers liés à ces loyers ! Je garde en mémoire à ce sujet les propos de Michel KLOPFER « … Lorsque l’on se ment à soi-même, on s’expose à des risques accrus, à l’instar de ce qui s’est passé jusqu’en 2008 avec les produits structurés… »: « Les gains présentés sont souvent « incantatoires », -

-Un vrai faux combat sur les emprunts toxiques qui a conduit à une vraie loi de validation des emprunts toxiques ! L’Etat PS se range du côté des banques et désavoue les 1500 collectivités touchées par les emprunts structurés. Et vous partez en campagne électorale sur cette idée selon laquelle la SSd serait désintoxiquée !! Votre accord avec la SFIL nous coûte très cher : 5 millions d’euros de pénalité, 32 millions d’indemnités de remboursements et de nouveaux emprunts de 55 millions d’euros avec des taux bien au-dessus du marché ! Le fonds de soutien de 26 Millions d’euros ne servira qu’à masquer ce que nous paierons en pénalité aux banques !! Des collectivités membres de l’Association Acteurs Public contre les emprunts toxiques refusent de souscrire à ce fonds et sont prêts à saisir les juridictions européennes ! Nous pouvons féliciter votre prédécesseur, du haut de son perchoir, d’avoir permis cette annonce en SSD à la veille d’élections départementales !

Monsieur le Président, pour conclure je souhaite me référer à la publication de votre bilan de mandat dans lequel pour déclarez « mon seul parti c’est la seine saint denis »…appréhendez vous d’afficher votre appartenance au PS ? Cette annonce me rappelle amèrement « __mon seul ennemi c’est la finance ! » avec le bilan que nous connaissons aujourd’hui !

__« En Seine-Saint-Denis comme ailleurs, une des causes évidente de cet échec de la gauche est l’utilisation des élections municipales pour adresser un message au président de la République et au gouvernement. », Voici ce que vous écriviez au lendemain des élections municipales….ma crainte est que nous allons vivre et subir le même scénario en mars prochain ! Vous comprendrez que par souci de cohérence et parce que je ne serai pas le relais de vos politiques de régression sociale, je voterai contre le budget 2015 !