NON aux raisons avancées qui découleraient des directives imposées par l’Union Européenne capitaliste, pour respecter les 3% (imbéciles) des critères de Maastricht. Le Métropolitain parisien actuel à été réalisé au siècle dernier avec un emprunt sur 100 ans. Pourquoi faire autrement aujourd’hui et créer de gros problèmes de travaux aux villes et aux populations ?

NON à la baisse de la qualité sur la réalisation des stations, et au non-respect des engagements pris envers la municipalité, pour l’aide aux populations et commerçants subissant les travaux. Il y a pourtant une urgence écologique et humaine en termes de mobilité de banlieue à banlieue.

Tout retard du Grand Paris Express a un coût social pour les populations et les communes. Toute économie sur les transports est un gâchis humain et écologique.

Le centre ville d’Aubervilliers ne peut pas rester en travaux pendant 20 ans sans de très graves disfonctionnements et charges pour les habitants, commerçants et la municipalité.

Macron doit respecter Aubervilliers

Déclaration de Jean Jacques Karman Maire adjoint, Conseiller départemental honoraire.et Conseiller territorial